Le digital dans le médico-social : 1er état des lieux de l’ANAP

Le développement des parcours appelle une évolution des pratiques professionnelles écrites et/ou orales vers des supports dématérialisés. L’ANAP exhorte à dépasser une approche du système d’informations centrée sur les fonctions de gestion.

Sur 22 pages, l’ANAP présente un 1er état des lieux de l’usager du numérique dans le secteur médico-social (fév. 2019)

Voici quelques extraits de la synthèse de l’ANAP.

Les enjeux stratégiques :

  • Profiter de la mise en place du règlement général de la protection des données (RGPD) – qui
    impose une conformité et un inventaire des traitements – et va permettre de former aux règles
    de confidentialité, de sécurité et d’éthique ;
  • Identifier un axe SI dans les contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM) ;
  • Intégrer les données SI du tableau de bord comme outil de pilotage national, régional et local
    du numérique.

Les enjeux opérationnels pour développer l’usage du numérique dans le secteur :

  • Préciser des valeurs de référence SI pour le secteur médico-social (taille critique, coût/ratio,
    etc.) ;
  • Professionnaliser la fonction numérique (structurer les services numériques et faire monter en
    compétence les professionnels du numérique) ;
  • Déployer des formations adaptées aux attentes des professionnels (prenant en compte leur
    hétérogénéité et leur maturité) ;
  • Assurer une communication générale auprès de l’ensemble des professionnels du secteur sur
    les sujets SI de grandes importances.

Les principales pistes d’action issues de l’analyse des données font ressortir un besoin de :

  • Dépasser l’approche du SI centré sur les fonctions de gestion ;
  • Former et accompagner les professionnels au sein des structures ;
  • Faciliter le travail des éditeurs en proposant un cahier des charges national ;
  • Améliorer la connaissance du SI des structures ;
  • Poursuivre l’amélioration de la qualité des données du tableau de bord/volet SI.