Nous contacter

Tél. : 02 97 80 30 40 
Fax : 02 97 80 72 92

Formations Intra : la sélection d'Analys-Santé !

Rôle, missions et responsabilités du coordinateur de projet en ITEP

Le coordinateur de projet, ou référent, joue un rôle clé dans le cadre du suivi des jeunes. Aux termes de l’article D 312-59-10 du Code de l’action sociale et des familles : « la fonction de référent est assurée au sein de l'équipe éducative ».

Comment s’organiser en DITEP ?

Le fonctionnement en « dispositif intégré » ouvert par l’article 91 de la loi n° 2016-41 du 26 janv. 2016 a évolué en 2019 avec l’article 31 de la loi n° 2019-791 du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance.
Le DITEP implique une nouvelle approche des parcours, des activités, de leur organisation et des moyens associés.

Comment travailler en équipe pluridisciplinaire ?

Comment associer de manière complémentaire des métiers différents compte tenu d’une approche et d’objectifs eux-mêmes différents selon les métiers ?
Des logiques différentes opèrent : logiques administratives, financières, soignantes, éducatives, etc.
Les cultures métiers et les habitudes ou pratiques professionnelles peuvent-elles mieux se rejoindre au service de la personne accueillie, accompagnée ou prise en charge ?
Quel bénéfice peut-on en attendre ?

Droits, devoirs, statuts des usagers, des familles et des acteurs de l'accompagnement

Cette formation propose de faire un point sur les obligations et devoirs des résidents et des familles aux regard des missions et obligations de l’établissement et de ses professionnels. Elle prend compte les droits de l’usager et donc le respect de sa volonté dans les limites de son handicap. De même, pour les familles, leur place doit être respectée, mais elle ne doit pas entraver les droits du résident ni le bon fonctionnement de l’établissement. La mise en œuvre des droits des usagers, la définition d’un cadre précis et de règles adaptées est de nature à favoriser un environnement qualitatif pour les usagers, les familles et les professionnels.

Mieux connaître les résidents et leur famille en MAS-FAM

Connaître les populations accueillies en MAS et/ou FAM ainsi que leur famille est important. C’est l’un des socles qui facilite une posture professionnelle adaptée. Cette connaissance permet aussi d’être en cohérence avec le projet d’établissement et le travail en équipe pluridisciplinaire. Elle doit être complétée de connaissance en matière de communication et de relations interpersonnelles.

Bonnes pratiques d’accompagnement des résidents en MAS/FAM

L’accompagnement des résidents en MAS-FAM permet d’assurer les missions institutionnelles assignées à ces établissements, à savoir effectuer les actes essentiels de la vie courante et favoriser le maintien ou l'acquisition d'une plus grande autonomie. La qualité de l’accompagnement, dépend de deux facteurs fondamentaux. D’une part les moyens dont dispose l’établissement et d’autre part, les pratiques professionnelles des acteurs.

Le projet de soins en MAS/FAM : construire un projet cohérent et intégré

Cette formation propose de poser les jalons d’un projet de soins en MAS et/ou FAM.
Les soins sont au cœur de la prise en charge et de l’accompagnement des résidents. Ils doivent à la fois répondre aux besoins des résidents et s’articuler avec les autres volets de la prise en charge et de l’accompagnement des résidents.

Élaborer une charte de vie affective et/ou sexuelle en MAS et/ou FAM

Cette formation vise à permettre aux participants de savoir rédiger une charte concernant la vie affective et/ou sexuelle des résidents.

Accompagner le deuil en institution

Centrée sur l'accompagnement de la personne handicapée endeuillée, dans le respect de son intimité et de sa liberté, cette formation a pour but d'aider les accompagnants à trouver la posture professionnelle adéquate, permettant à la personne endeuillée de vivre au mieux son deuil, notamment dans la relation avec les proches. Le professionnel peut lui aussi être endeuillé et souffrir de l'absence de prise en considération de ses difficultés.

La sexualité des résidents : cadre juridique et réponses institutionnelles

La sexualité des personnes accueillies ou accompagnées appelle un certain nombre de questions : comment l’appréhender ? peut-on l’interdire ? dans quels cas ? faut-il l’organiser ? Un éclairage juridique apparaît important : la sexualité est-elle un droit ? quid du consentement d’une personne handicapée, de la vulnérabilité, du passage à l’acte, du partage d’informations ? la contraception doit-elle être connue de tous les membres de l’équipe ? de la famille ? que faire en cas de découverte de relations sexuelles ? faut-il prévenir les collègues ? les parents, le tuteur, le Procureur ? qui est responsable en cas d’agression ou de contamination (VIH, VHC, VHB...) ? quid de l’utilisation d’internet ? etc.

ANALYS-SANTÉ
2 rue de l'Industrie
56100 Lorient
02 97 80 30 40

Enregistré sous le n° 53560923356.
Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat.